Recherche

PRESENTATION DU PMT : OU VA LA CEGEE ?

PRESENTATION DU PMT : OU VA LA CEGEE ?

La section CFDT, garante du respect des conditions de travail, reste abasourdie, sur la situation inquiétante, présentée par M DELETRE après seulement quelques mois d’activité, de la baisse des effectifs. Nous comprenons maintenant, malgré nos demandes depuis de longs mois, l’absence de projet stratégique suite à la création de la CEGEE

Bien sûr, les membres du directoire ont réaffirmé que le départ des 550 salariés se fera de « manière naturelle », « personne ne sera laissée au bord de la route », étant la citation fidèle (a priori le licenciement est une manière naturelle de départs) ; alors que la charge de travail est toujours en augmentation !

Produire en 2019 beaucoup plus avec beaucoup moins de moyens humains.

Parallèlement, la CEGEE peine de plus en plus à recruter « le monde de la Banque ne faisant plus rêver » surtout chez les hommes.

Tous ces facteurs conduisent la plupart du temps à un sous-effectif récurrent dans la majorité des points de vente (exemple : il n’est pas rare que 2 salariés tiennent une agence à la place de 5 ou 6…), sans négliger pour autant le manque de moyens humains dans le back-office.

Si la révolution numérique offre à une grande majorité de clients l’accès à davantage d’options et à plus d’informations qu’auparavant, il ne faut pas oublier que ce sont les commerciaux qui, dans les agences, construisent des relations personnalisées et directes avec leurs clients notamment au travers du Devoir de Conseil et de la qualité de service. Notre adaptation au Digital ne doit pas être au détriment de cette relation de proximité.

En réduisant le nombre de CDI, vous orchestrez, Monsieur le Président, l’augmentation de la charge de travail de chacun, la dégradation des conditions de travail, et vous aggravez les Risques Psycho-Sociaux.

De quoi l’avenir de la CEGEE sera fait ?

Le personnel doit se sentir « bien dans son job et bien dans sa boîte », condition sine qua non à la réussite collective de l’entreprise.

Il est grand temps de réagir ! Votez dès le 22 novembre !

Vos représentants de la CFDT

Partager sur